2014 – Pierre Mathieu

Pierre Mathieu

Pierre Mathieu

PIERRE MATHIEU
Ville de Saint-Hyacinthe

nommé
PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE 2014

par l’Association Pipeline

MERCREDI, 20 MAI 2015, de 11h30 à 14h00
Au Club Saint-James, 1145 avenue Union,
à Montréal
——————————————————————————

L’événement « Personnalité de l’année » est organisé par l’Association Pipeline depuis maintenant trente-six ans, afin de reconnaître la contribution exceptionnelle d’une personne dans le domaine de l’énergie au Québec. Vous trouverez sur le site Internet de l’APL une revue de ces personnalités depuis 1979.

L’Association Pipeline décerne à Pierre Mathieu cette marque d’excellence pour souligner son rôle comme maître d’œuvre de l’important projet de biométhanisation de la ville de Saint-Hyacinthe. Grâce à lui, la Ville de Saint-Hyacinthe est devenue la première ville au Québec à produire du biogaz par biométhanisation de ses matières organiques.

Cliquer ici pour visualiser le dépliant en format PDF.

SON PARCOURS

Avant son arrivée à la ville de Saint-Hyacinthe, Pierre Mathieu avait acquis une expérience de plus de 20 ans dans le domaine du traitement de l’eau. Engagé par Saint-Hyacinthe en 2008 comme surintendant de l’usine d’épuration, il a été promu chef de division en traitement de l’eau en 2010, puis, il a été nommé conseiller technique en traitement de l’eau en 2012, et libéré de ses fonctions aux usines d’épuration et de filtration pour pouvoir se consacrer exclusivement à la gestion du projet de biométhanisation.

Autodidacte, visionnaire, créateur

D’abord mandaté pour trouver une solution à l’enfouissement coûteux et peu écologique des boues d’épuration, il s’est attelé avec détermination à cette tâche. Autodidacte, il a réalisé des recherches extensives dans la documentation générale et technique et examiné les technologies existantes. Ses recherches lui ont permis de trouver la solution la plus adéquate : la digestion des boues et leur transformation en biogaz, en terreau et en fertilisant agricole. Cette technologie européenne était particulièrement bien adaptée au contexte de Saint-Hyacinthe, dont une grande partie des rejets provenaient d’industries agroalimentaires.  Il a donc largement dépassé sa mission initiale en élaborant un projet complet de biométhanisation permettant de valoriser non seulement les boues, mais les matières organiques des bacs bruns des citoyens et les résidus d’entreprises agroalimentaires. Visionnaire, créateur et innovateur, Pierre Mathieu a ainsi permis à la Ville de se positionner comme un leader en matière d’innovation, d’environnement et de développement durable.

Phases I et II complétées

La phase I du projet a d’abord été lancée en 2009, soit l’installation de biodigesteurs et assécheur thermique destinés à la valorisation des boues d’épuration. À l’issue de cette première étape,  réalisée dans les délais et budgets prévus, une mission en Europe a été organisée pour évaluer les meilleures technologies et équipements; convaincue par le sérieux de son analyse, la Ville a consenti à s’engager à installer les premières installations de biométhanisation au Québec, une technologie encore inconnue dans la province et qui représentait un investissement d’environ 50 millions de dollars.

Pour démarrer la phase II,  Pierre Mathieu a demandé et obtenu en 2012 une importante subvention des gouvernements provincial et fédéral, permettant de financer les deux premières phases du projet aux deux tiers. Cette deuxième phase incluait la construction du Centre de valorisation des matières organiques (CVMO), la conversion de véhicules alimentés au biogaz et de leur station de ravitaillement. Cette partie de la phase II a été inaugurée officiellement en novembre 2014, et bénéficié d’une couverture médiatique exceptionnelle au Québec, au Canada et même à l’international.

Partenariat indispensable à la réussite de ce vaste projet

Pierre Mathieu a activement travaillé pour réunir les forces vives du milieu autour de la biométhanisation, en contribuant à établir des ententes avec divers partenaires, dont la Régie intermunicipale des MRC d’Acton et des Maskoutains, Gaz Métro et plusieurs grandes entreprises agroalimentaires de la région. Il gère actuellement la phase III et dernière phase du projet, soit la conversion de digesteurs en hydrolyseurs permettant de produire plus de gaz naturel, l’installation de digesteurs additionnels, d’un procédé de pasteurisation, de réservoirs de réception de matières organiques liquides, de réservoir de stockage de lactosérum,  d’une unité de purification de biométhane et de la conversion de 115 véhicules municipaux au biogaz.

Pionnier

Pierre Mathieu a permis à Saint-Hyacinthe de développer une expertise unique en biométhanisation, et de réaliser d’importants transferts de technologies et de connaissances nouvelles au Québec. Il contribue aujourd’hui à soutenir les démarches de diverses instances dans la création de normes pour des projets similaires. Par son travail de pionnier, Pierre Mathieu a ouvert la voie à l’implantation de projets de biométhanisation au Québec.

——————————————————————————

Voici le prix décerné à Pierre Mathieu :

Evening Calm

Evening Calm

John Vazalinskas

www.vazart.ca

John Vazalinskas est un artiste-peintre canadien résidant à Montréal, Québec. Les sujets qu’il aborde, tant par leur variété que leur palette de couleurs, nous entraînent à l’intérieur de la scène réveillant en nous des instants déjà vécus.

Depuis son enfance, John n’a jamais cessé de dessiner et de représenter son entourage tel qu’il le percevait, passant progressivement de la caricature et de la bande dessinée durant ses études à l’art figuratif et abstrait sur acrylique en tant que passe-temps. Son baccalauréat en génie, obtenu à l’université McGill, a orienté sa carrière vers des postes de direction dans le monde de l’entreprise, ce qui a ralenti sa production artistique mais pas son amour de l’art.

Une fois à la retraite, John s’est remis avec ferveur à la peinture, s’adonnant maintenant à sa nouvelle technique préférée : l’huile sur toile. Même s’il a appris beaucoup par lui-même, il a néanmoins complété sa formation et perfectionné sa technique à l’École des beaux-arts Saidye Bronfman de Montréal et il a suivi de nombreux ateliers avec des artistes professionnels. Il est membre actif de plusieurs associations d’artistes. Ses tableaux sont présentés dans leurs expositions régulières. On les retrouve également dans des expositions solos ou de groupe dans les galeries des régions de Montréal et de l’est de l’Ontario. Ses œuvres font partie de collections privées à travers le Canada et les États-Unis, ainsi qu’en Europe et en Australie.

« Evening Calm »

Lors d’une première visite à Terre-Neuve en août 2010, l’artiste a logé dans un gîte de la pittoresque petite ville de Twillingate, située sur la côte nord-est de l’île. Par une belle soirée, lors d’une promenade sur le port, son attention fut attirée par la lumière d’une exceptionnelle douceur, par le calme qui y régnait et par une mer immobile ressemblant à un miroir. Profondément touché et inspiré par le spectacle qui s’offrait à lui, il en fit plusieurs croquis et photos. Ce moment inoubliable revenant si souvent dans ses pensées, il décida de le coucher sur toile en 2011. Le titre de l’œuvre s’imposa alors de lui-même : « Evening Calm ».

____________________________________________

university doctors sewell nj viagra without prescriptions free mental health care michigan cialis australia medical marijuana san francisco viagra uk online how to get rid of headaches without medicine viagra australia online